Campo recrute un-e paysagiste débuttant-e!

credit photo: Gaetan Chevrier

PROFIL

Qualification professionnelle: Paysagiste concepteur/conceptrice diplômé-e d’une école supérieure de paysage européenne.

Ancienneté: débutant et premières années d’expérience

Expériences souhaitées:

  • Stages en agence ou premières expériences professionnelles
  • Maitrise d’œuvre d’espace public
  • Etude de territoire
  • Concertation, participation

Compétences souhaitées:

  • Rédaction écrite
  • Travail en équipe
  • Présentation orale
  • Animation
  • Rigueur

Aptitudes exigées : maitrise des outils logiciels

  • Bureautique: Excel, Word
  • DAO: suite ADOBE, Sketchup Pro
  • CAO: Autocad

CONTRAT

Contrat à durée indéterminée CDI

  • Avec période d’essai
  • Temps plein 35 heures
  • Début : immédiat

CLASSIFICATION PROFESSIONNELLE

  • Assistant de projet au sens de la convention collective
  • Convention collective: activité d’architecture 7111Z
  • Emploi de conception spécialisé

RÉMUNÉRATION

A négocier en fonction des expériences et du profil.

EVOLUTION

Poste pérenne avec évolution vers un poste de chargé de projet.


ESPRIT DU POSTE
Le poste d’assistant de projets au sein de l’atelier Campo consiste à travailler en binôme avec les quatre paysagistes de l’équipe pour produire les dossiers de phase, avec plus ou moins d’autonomie selon les affaires :

  • Production graphique (plans, images, notices…) sous la direction d’un/une chargé/e de projet
  • Projets en solo encadrés par un des associés pour de petites échelles (coeurs d’îlots) pour apprendre l’autonomie
  • Co-conception en équipe pour les concours et nouveaux sujets
  • Participation aux réunions
  • Visites de terrain
  • Rencontres d’acteurs et maitres d’ouvrages

L’objectif est de former le-la paysagiste débutant-e dans tous les domaines du métier, pour aller vers de plus en plus d’autonomie. L’apprentissage se fait avec l’aide des paysagistes de l’équipe à ses côtés, tout en se voyant confier immédiatement des responsabilités.

Fidèlement à l’esprit de l’atelier Campo, le collaborateur sera impliqué humainement dans ses missions et engagé conceptuellement dans ses projets.

Envoyez vos candidatures à l’adresse: admin@campopaysage.fr

Venelle Juton à Nantes

« Le quartier de la Madeleine ne se trouve plus sur une île mais garde encore son aspect insulaire. […] Son tissu urbain fragmenté, paradigme d’un tissu faubourien du XIXème siècle, est en phase de reconversion.
La nouvelle identité de ce quartier sera engendrée par une succession d’interventions ponctuelles ».
C’est dans cette dynamique particulière, décrite par JJ. Treuttel que nous intervenons pour engager la mutation de trois venelles au coeur de ce quartier. Pour la Venelle Juton nous proposons un dispositif simple, malléable et évolutif, peu nécessiteux en entretien, mais appropriable par une population principalement composée de locataires qui résident peu de temps dans le quartier.
Les sols, les mobiliers et même les pignons aveugles sont autant d’éléments qui se déclinent, en jardin, en signalétique, en cimaise, en espaces de jeux. Les usages peuvent ainsi s’exprimer en fonction des dynamiques associatives, des saisons culturelles ou des manifestations locales.

Champ de Foire à Clisson

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Duo enim genera quae erant, fecit tria. Et certamen honestum et disputatio splendida! omnis est enim de virtutis dignitate contentio. Nam ista vestra: Si gravis, brevis; Duo Reges: constructio interrete. Nam illud vehementer repugnat, eundem beatum esse et multis malis oppressum.

Si est nihil nisi corpus, summa erunt illa: valitudo, vacuitas doloris, pulchritudo, cetera. Hoc tu nunc in illo probas. Verum esto: verbum ipsum voluptatis non habet dignitatem, nec nos fortasse intellegimus. Quae cum ita sint, effectum est nihil esse malum, quod turpe non sit. Nihilo beatiorem esse Metellum quam Regulum.

Quasi vero, inquit, perpetua oratio rhetorum solum, non etiam philosophorum sit. Legimus tamen Diogenem, Antipatrum, Mnesarchum, Panaetium, multos alios in primisque familiarem nostrum Posidonium. Quae cum dixisset paulumque institisset, Quid est? Videamus animi partes, quarum est conspectus illustrior; Eorum enim est haec querela, qui sibi cari sunt seseque diligunt. Tu vero, inquam, ducas licet, si sequetur; Itaque rursus eadem ratione, qua sum paulo ante usus, haerebitis. Atque haec ita iustitiae propria sunt, ut sint virtutum reliquarum communia.